Imagination, délires, mots et maux …

Archives d’Auteur

En passant

Don Kichiotte …

Je viens de croiser Don Kichiotte,
A combattu tous les moulins à vent,
Aux éoliennes, s’attaque maintenant …
A remplacé son armure
Par un costard « couture »…
Il file à toute allure,
Il a mis le turbo, ça carbure !
Chevauchant sa moto,
Il est magnifique ce héros !
A seulement oublié que les pales, c’était haut !
Et pour les attraper, ça va pas être du gâteau …
Bof, suffit de bien faire monter la Chantilly,
Et se laisser hisser, petit à petit,
Et d’un éclair de son laser,
Plof, la pale, par terre !
L’est pas kon , Don  Kichiotte…
L’a plein d’idées pas bêtes …
Il a bien dû se recycler…
Vive les chevaliers …
(Laspalès et Compagnie…)

Fr@ne

Publicités

En passant

Le chant du perdreau

 

J’ai entendu,

Un chant triste, mais si beau,

Quel était donc cet oiseau ?

Rossignol ou perdreau…

Quel est donc le chant du perdreau ?

Pourtant je l’ai entendu,

Chanter même je l’ai vu,

Juste avant qu’il ne cesse son vol,

Tombant comme une casserole,

Il a sifflé : Les fusils, faut les casser …

C’était son chant, juste avant de de s’écraser,

Dans l’eau, emporté par le flux du ru,

S’il lui restait encore une chance, c’était fichu !

Je me souviendrai du chant du perdreau …

Et du sourire du chasseur…

Son chien, courant dans l’eau…

Pour rattraper la dépouille de l’oiseau…

Au fil de l’eau …

Pataud …

J’ai pensé si fort lui faire un croche -pied…

Que dans l’eau , aussi il est tombé !

Penaud !

Fichez la paix à nos oiseaux !

Ils sont si beaux …

Ky@ ~FR@ne


En passant

Ma Septantaine

C’est cette année !

J’ai un pied dedans …

Bizarre impression : les rides se sont bien installées …

avec les douleurs de ci de là …

Jusqu’à 65 ans : ça peut aller

mais les années suivantes comptent double !

Le maquillage se fait léger …

adieu eye liner qui dégouline et trace plus profondément les sentiers de l’âge …

alors on met sur le pinceau de la poudre colorée qui, assortie aux iris triche encore un peu …

un blush qui vous donne bonne mine et

ne pas oublier le sourire, qui rajeunit !


Tout de même … Septante … je n’y croyais pas …


Mais on avance doucement qu’on le veuille ou pas …


La septentaine, je ne pensais même pas y arriver ! …

à ma Septentaine …

Fr@ne


En passant

Tremblement de cœur …

J’en tremble…

J’en frissonne…

J’en larmoie…

J’en palpite…

J’en …

J’en fait des choses

Depuis que je t’aime !

Je pense… à toi…

Je rêve… à toi …

Je souris… à toi …

J’écris… à toi …

J’aime … à toi …

J’en…

J’en fait des choses

Depuis que je t’aime !

Je mange… avec toi…

Je dors … avec toi …

Je parle… avec toi …

Je vis… avec toi …

Même si tu n’es pas là…

J’en…

J’en fait des choses

Depuis que je t’aime !

J’ai surtout l’impression de t’avoir toujours aimé…

J’ai la certitude de t’aimer… toujours, mon aimé…

J’en ai fait, j’en fait, j’en ferai des choses

Avec mon amour pour toi …

Avec toi..

Fr@ne


En passant

zélés …

J’ai des papillons plein la tête …

De toutes les couleurs et ça m’embête !

Ca me gêne pour réfléchir …

Pour être sûre de mes idées …

Ca m’embête,

Ca m’escrabouille,

Ca me fait loucher …

J’ai du bruit plein les neurones …

de l’Eure jusqu’au Rhône …

Au dessus des fleurs, j’ai secoué ma tignasse …

Oh la la, kesse que ça m’escagasse !

Un vapo,

vite il me faut !

Fr@ne


En passant

Bonjour !

On arrive en été !

Et voilà une demi année d’avalée !

Plus les ans passent, plus ils le font vite !

Plus les bougies sur les gateaux d’anniversaire, brûlent vite !

Une impression, seulement ou alors on nous ment ?

Les heures ne sont plus les mêmes ?

Les montres, réveils etc, ne savent plus compter ?

Que se passe t-il dans notre « chateau fort » intérieur ?

Désorganisation d’organes ?

Mince, j’ai vérifié, ils ne sont plus sous garantie !

Bonjour, l' »au jour le jour » …

Bon, on est obligés de se laisser faire !

On se l’est salé …

Attention à l’amarré !

Moi qui ne sait pas nager …

15 H 28, tiens ! je vais me faire une tasse de thé …

Voire deux …

Alors j’aimerais un été sans canicule …

Juste mes 25 degrés préférés !

A qui dois je en faire la commande ?

Bon, je vais chauffer l’eau … sortir ma cuillère à T (blanc de préférence…)

Je vais sortir ma vaisselle aux armes de la Reine, je pourrai lever le petit doigt !

Bon sera votre thé à vous !

Fr@ne


En passant

Grisouille !

Elle s’appelle Grisouille,

La fiancée de Ratatouille,

Mignonne bouille,

Avec des vibris qui chatouillent,

Elle habite avec sa très grande famille,

Dans les murs de chez moi,

Qui font 40 cm de large,

Oui ! je ne raconte pas de blague, moi !

J’imagine le labyrinthe qui a été creusé,

Depuis des années …

La façade est « classée » …

Je l’espère bien attachée !

Pas envie de la voir tomber !

Elle a + de 80 ans …

Est ce que les architectes y ont pensé ?

Je me sens tout à coup, moins rassurée …

Habiter dans un immeuble en gruyère …

Troué par des souris : Un comble !

Famille Ratatouille, s’il te plait,

Je veux que dans mon nid tu te promènes,

Mais fais en sorte de ne plus faire de trouées,

Ton labyrinthe est suffisamment imbroglié …

Fr@ne  pas rassurée … 


En passant

Le temps de se souvenir …

  • Je ferme les paupières,

    Pour revoir ceux qui n’apparaissent qu’en 6° sens,

    Ce ne sont pas des images subliminales,

    Elles sont sublimes,

    Et sublimées…

    Par les souvenirs qui les accompagnent,

    Je cours dans la campagne,

    Le ciel est bleu,

    Je t’aperçois, toi qui doit être si vieux,

    Mais  je te vois jeune …

    Qui me souris,

    Une chose me manque,

    Le son de ta voix !

    Je ne l’ai plus en mémoire,

    Je vois bouger tes lèvres,

    Mais je ne t’entends pas,

    Alors j’imagine ce que tu peux dire,

    Et là, je fais aussi un grand sourire,

    Les yeux fermés,

    Papa, on vient de se retrouver …

    ffffffffff …

    L’image est partie,

    Arrête de toquer dans mon coeur,

    Je sais que tu es là …

    Ne le secoue pas trop,

    Je reviendrai …

    Fr@ne


En passant

Encore et encore…

Je relis ta lettre, reçue ce matin,

Il y a deux pages de ton écriture,

Quoi donc tu murmures ?

Ton amour, ton absence,

En pointillés, ta présence ?

Non, tu prends tant d’importance !

Que je te vois même si tu es ailleurs,

Mais tu dis que s’inverse la tendance …

Je te manque et tu comprends mieux mes errances !

Pourtant tu sais que si tu te retournes, je suis là,

Alors, retournes toi souvent,

Mon souffle est puissant,

Je continue ta lettre…

J’écris à ta place,

On a les mêmes choses à dire …

Ta lettre, celle que tu vas écrire …

Fr@ne  rediffuse …

Hello ! tous et toutes …

Un weekend s’annonce tout doux par rapport à celui de la semaine dernière …

Pendant lequel on a eu un temps de ski ! …

Ce n’était pas du tout exquis …

Mais là, 25 ° : chouette ! ma température préférée …

Passez tous et toutes un nouveau bon pont ! c’est le pompom …

Reprenons le manège des plantes, fleurs et autres jolies choses de saison …

Amitiés !

Fr@ne


En passant

arbre de printemps en 2014 …

arbre_bodi

Bonjour les couleurs !

Bonjour les Senteurs !

J’ai retrouvé ma palette !

Et même ma salopette…

Un vieux tableau pas terminé,

Les aquarelles « dégoulinées »…

Font entre elles d’autres dessins,

J’avais commencé un bel arbre,

Allez, j’enfile la salopette,

Raidie par les couleurs séchées,

Je prends le temps

De revoir cet arbre, les yeux fermés,

Mais je ne sais plus où il était planté …

J’en fait un « sapin de printemps » …

En y accrochant,

Des oiseaux, des papillons, des fleurs

De toutes les couleurs,

Des photos souvenirs,

Sorties de mon délire,

Je me dessine, allongée à son pied,

Le regard levé…

Bientôt viendra « l’arbre de Pâques »…

De toutes les couleurs …

Fr@ne qui aime les arbres!

pepe4